FRDO CFDD

CONSEIL FÉDÉRAL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Remise des Prix ‘développement durable’ pour la presse - CFDD

Remise des Prix ‘développement durable’ pour la presse  - CFDD

 

Aujourd’hui, le 25 avril, Magda Aelvoet, présidente du CFDD, a remis les “prix développement durable pour la presse - CFDD ” au Résidence Palace à Bruxelles. Cette année-ci, les Prix sont décernés aux médias audio-visuels.

VIDEO

Les lauréats :

 

Journalistes francophones: 

  • Catégorie “Radio”: premier prix: L’approche “Le climat et moi” de la RTBF (VIDEO)
  • Catégorie “Télévision”: premier prix: Le programme « Alors on change! » de La Deux (RTBF) (VIDEO)
  • Catégorie « Documentaire/Film » premier prix:  Jean-Christophe Lamy et Paul-Jean Vranken avec  “Les Liberterres” (VIDEO)

 

Journalistes néerlandophones:

  • Catégorie “Télévision”: premier prix:  Le programme Klimax de VTMKzoom (VIDEO)
  • Catégorie «Radio» : premier prix: : Le programme De Inspecteur (Radio 2) avec “De week van de hernieuwbare energie” (VIDEO)
  • Catégorie « Documentaire/Film » : premier prix:  Stijn Van Baarle avec “Duurzaam duurt het langst” (VIDEO)

PHOTOS

Le “prix développement durable pour la presse - CFDD ” est alternativement décerné à la presse écrite et aux médias audiovisuels.  Pour cette édition, les émissions candidates devaient avoir été diffusées dans notre pays au cours de la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2015.

Les lauréats ont été nominés par un jury composé de spécialistes de la communication des membres du conseil : Ronny Lannoo, Jacques de Gerlache,  Anton Maertens, Christophe Schoune, An Kokken en Didier Seghin.

Cette année, les Prix pour la presse sont attribués plus précisément à des reportages portant sur les changements climatiques, ou sur la politique de lutte contre le réchauffement climatique.

Les lauréats reçoivent une somme d’argent ainsi qu’un trophée : une œuvre d’art originale et durable.

 

Annexe: extraits du rapport du jury 2016:

Catégorie “Radio” - Francophone: premier prix: L’approche “Le climat et moi” de la RTBF : “Toute la programmation de la RTBF a été adaptée pendant 2 semaines à l’occasion de la conférence de Paris sur le climat, avec en apothéose une journée spéciale le 7 décembre. En plus de l’info radio et télé, un dossier thématique se trouvait également sur le site de la RTBF et sur sa page Facebook, offrant la possibilité d'y réagir. Le jury apprécie cette approche globale et par ailleurs exceptionnelle, vu qu’aucune autre chaîne dans notre pays n’a accordé une telle importance et autant d’attention de manière coordonnée au sommet climatique de Paris. C’est pour cette raison que le jury décide de décerner un prix exceptionnel à la RTBF en tant que chaîne, pour l’effort collectif qu’elle a fourni afin d’informer son public au sujet des changements du climat, par la radio mais aussi par tous les autres canaux dont elle dispose. ”

Catégorie “Télévision” - Francophone: premier prix: Le programme « Alors on change! » de La Deux (RTBF) : “Alors on change !” a réalisée une émision spéciale dans le cadre de l’approche globale “Le climat et moi” de la RTBF. Ayant pour titre “L'accord historique de la COP21 : réaliste ou utopique ?”, cette émission consacrée au Sommet de Paris est un reportage en même temps bien documenté, didactique et attrayant. Il porte un regard critique sur les négociations, tout en suivant l’approche personnalisée habituelle de cette émission de la Deux. Par le prix qu’il octroie aujourd’hui, le jury veut également exprimer son appréciation positive pour l’approche générale d’« Alors on change ! ». Cette émission mensuelle, réalisée en collaboration avec des télévisions locales, démontre une démarche engagée qui met l’accent sur les choix concrets que les citoyens et les consommateurs peuvent faire pour participer à une société plus durable. Ancrée dans le paysage des chaînes locales, « Alors on change ! » laisse la parole aux habitants de nos villes et villages qui ont le désir de faire les choses autrement.”

Catégorie “Documentaire/Film” - Francophone: premier prix: Jean-Christophe Lamy et Paul-Jean Vranken avec “Les Liberterres” : "Les Liberterres" suit le parcours de 4 paysans qui ont tourné le dos aux méthodes de l’agriculture conventionnelle. Il s’agit d’un plaidoyer pour une agriculture locale durable qui ne refuse pas la modernité et les évolutions technologiques et scientifiques, mais bien leurs excès. Une agriculture plus proche de la nature, qui respecte aussi bien le consommateur que l’agriculteur, et qui pourrait offrir une solution au mal-être de ce secteur clé de notre société. Le jury apprécie ce portrait profond de 4 agriculteurs passionnés par leur métier, mais qui ont choisi de l’exercer d’une autre manière par rapport à ce qui était devenu coutumier après la seconde guerre mondiale. Ce documentaire est engagé mais en même temps nuancé, et il jouit également de qualités esthétiques indéniables dans sa forme. Les changements climatiques ne sont pas directement le sujet de ce film mais le jury s’est permis d’interpréter largement le règlement du prix et a considéré que ce film mettait en avant des approches convaincantes qui contribuent à une réduction des gaz à effet de serre.”

Catégorie “Télévision” - Néerlandophone: premier prix: Le programme Klimax de VTMKzoom : “Klimax telde acht afleveringen rond een klimaatthema, met steeds een mix van reportages, tips en experimenten op maat van kinderen tot 12 jaar. De jury stelt het op prijs dat ook een zender die zich tot jonge kinderen richt, aandacht besteedt aan de klimaatproblematiek en vooral aan een meer duurzame manier van leven. Kzoom doet dat met Klimax op een aantrekkelijke manier, met concrete voorbeelden, haalbare toepassingen en een speelse toets via clipjes en een klimaatquiz. De jury wil met deze prijs ook zijn waardering uitspreken voor de inzet van weervrouw Jill Peeters om het brede publiek bewust te maken van de klimaatverandering en zijn gevolgen. ”

Catégorie “Radio” - Néerlandophone: premier prix: De Inspecteur (Radio 2) avec “De week van de hernieuwbare energie” : “In de aanloop van de klimaatconferentie in Parijs heeft dit programma een “week van de hernieuwbare energie” georganiseerd, met gespreid over acht afleveringen aandacht voor allerlei aspecten van hernieuwbare energie: windmolens, de toekomst van zonne-energie en geothermische energie, slimme-energiemeters en sluipverbruik.  De Inspecteur organiseerde verder ook een grote energie-enquête waarvan de resultaten in de uitzending aan bod kwamen, met een reactie in de studio van Vlaams Minister van energie Annemie Turtelboom. De jury stelt het op prijs dat dit populaire consumentenprogramma van de zender met het grootste bereik in Vlaanderen, aandacht besteedt aan het thema hernieuwbare energie, en dit op een vlotte maar toch veelzijdige en diepgaande manier. De Inspecteur laat hier immers verschillende invalshoeken aan bod komen, en weet zijn publiek te boeien met getuigenissen en concrete toepassingen”.

Catégorie “Documentaire/Film” - Néerlandophone: premier prix: Stijn Van Baarle avec “Duurzaam duurt het langst”: “Deze documentaire werd door Stijn Van Baarle gemaakt in opdracht van de provincie Vlaams-Brabant, en stelt 4 klimaatprojecten in Brabant voor. Van meer klassieke, zoals informatie over duurzaam bouwen en duurzame catering in grootkeukens, tot minder bekende als een kleinere ecologische voetafdruk voor baby’s en het sensibiliseren van kappers om duurzamer te werken. De jury waardeert dat de klimaataanpak aan de hand van vier concrete projecten voorgesteld wordt. Het gaat soms om voorlopers, zoals de duurzame kappers die actief zijn in een sector die doorgaans niet goed scoort op dit vlak. Maar deze verhalen kunnen wel inspirerend werken, en zijn op een professionele manier in beeld gebracht. De jury vindt het ook positief dat de provincie Vlaams-Brabant dergelijke initiatieven, en de communicatie erover, steunt”.