FRDO CFDD

CONSEIL FÉDÉRAL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Forum annuel 2011 | Perspectives pour la "resource efficiency‟ dans le cadre du développement durable

Start date / end date: 
31/03/2011 - 09:30

Perspectives pour la "resource efficiency‟ dans le cadre du développement durable

le forum annuel 2011 du Conseil Fédéral du Développement Durable

        

Intro

Le Conseil fédéral du Développement durable vous invite pour le Forum annuel 2011, le jeudi 31 mars. Le Forum a pour thème « Perspectives pour le 'resource efficiency' dans le cadre du développement durable ». Diverses ressources deviennent de plus en plus rares ou plus difficiles à atteindre. Cela entraîne de grandes conséquences. Notre économie va devoir se transformer dans les années à venir pour utiliser de façon beaucoup plus efficiente des matières premières précieuses. Cette transition n'est pas seulement un défi écologique, mais également un défi social. Ainsi, il est important, entre autres, que l'accès durable aux ressources soit organisé d'une manière équitable, et ne conduise pas à une aggravation de la pauvreté. Le CFDD veut expressément examiner ce défi dans un cadre de développement durable, qui tient compte des dimensions économique, écologique, sociale et Nord-Sud.

Du point de vue politique, des plans sont développés pour arriver à plus de 'resource efficiency', de plus en plus de connaissances sont disponibles et un ensemble d'initiatives existent déjà. C'est donc le moment parfait pour examiner plus en profondeur le défi stratégique de la 'resource efficiency', et tout cela au moment où la stratégie EU2020 prend de plus en plus forme et où la communauté internationale se prépare pour la Conférence Rio+20.

 

Programme (programme pdf)

(PHOTOS)

  • 09.00 | Accueil
  • 09.30 | Introduction, par Theo Rombouts (président du CFDD) (texte)
  • 09.45 | Présentation 1, la 'resource efficiency' dans le cadre du développement durable | par: Friedrich Hinterberger (SERI)(présentation)

Friedrich Hinterberger donnera une introduction générale sur le thème du 'resource efficiency'. Que savons-nous sur la disponibilité ou accessibilité actuelle en matières premières ? Quels conflits se présentent (entre différentes grandes puissances, entre différentes utilisations) ? Quel défi social cette transition implique-t-elle ? Quel est le cadre politique qui existe déjà pour gérer la 'resource efficency ? Les initiatives existantes autour des matériaux ont-elles abouti à un découplage ? Absolu – relatif ? Des constations générales peuvent-elles être tirées sur base de ces données ?

Comment pouvons-nous inverser la tendance de la raréfaction future des matières premières dans une perspective attrayante pour 2050 ? Un aperçu de la feuille de route vers 2050 peut être donné sur base de ce qui est connu sur les réserves actuelles et sur les modifications des modèles qui sont nécessaires pour atteindre une situation durable. Quels changements devons-nous opérer à court terme, et dans quelles conditions, pour rendre possible la transition à plus long terme ? Quelle vision se trouve dans le document 'Vision 2050' du WBCSD ?

  • 11.50 | Réplique | par: James Howard (ITUC) (texte)
  • 12.05 | Courtes réactions | Réactions du public et réponses de l'intervenant
  • 12.30 | Pause de midi (avec lunch sandwich)
  • 13.30 | Groupes de travail
    • Groupe de travail 1, le secteur de la construction, défis et bonnes pratiques | président: Bernard Jans (CSC)
      • David Lanove (Confédération Construction) : Quelles initiatives novatrices existent déjà en Belgique en matière de 'resource efficency' dans le secteur de la construction ? (présentation)
      • Marie Cors (IEW) : Quel est le défi en la matière selon le milieu environnemental ? (présentation)
      • Ilse Dries (DuWoBo) : Contours d'un secteur de la construction du futur qui choisit pleinement pour la 'resource efficiency'. (présentation)(document)
    • Groupe de travail 2, gouvernance pour le 'resource efficiency' | président: Dries Lesage (UGent)
      • Anne Panneels (ETUC) : Quel rôle ont à jouer les entreprises, les autorités, les travailleurs, la société civile et les citoyens ?
      • Ariadna Janariz Rodrigo (Friends of the Earth Europe) : Comment pouvons-nous prendre en compte la dimension Nord-Sud dans nos instruments de mesure et dans les formes de la gouvernance (mondiale) ? (présentation)
      • John Wante (OVAM) : Quelques tendances et expériences dans le secteur public visant à stimuler l'innovation dans le système pour une gestion durable des matériaux. (présentation)
  • 14.30 | Groupes de travail
    • Groupe de travail 3, découplage, nouveaux matériaux et réutilisation des matériaux existants | président: Patrick Van den Bossche (Agoria)
    • Groupe de travail 4, modèles socio-économiques pour la 'resource efficiency' | président: Michel Genet (Greenpeace)
      • Michael Elkin (ILO) : Des concepts innovants pour le découplage et la dimension sociale de la transition vers plus de 'resource efficiency'. (présentation)
      • Catella Willi (CRIOC) : Information des consommateurs axée sur la 'resource efficiency'. (présentation)
      • Erik De Bisschop (Desso) : Nouveaux modèles industriels pour le découplage et la dématérialisation. (clip)(présentation)
  • 15.30 | Pause café
  • 16.00 | Présentation 3, la 'Resource Efficiency Flagship Initiative' de l'UE | par: Janez Potočnik (commissaire européen)(texte speech)

L’UE est en train de préparer le ‘Resource Efficiency Flagship’, une des parties de la stratégie EU2020. Le commissaire donnera des détails et expliquera ce que cette initiative suppose des Etats membres, et où elle se situe dans le cadre de Rio+20.

  • 16.20 | Panel de clôture avec des représentants des membres du CFDD
  • 17.15 | Mot de la fin par le ministre Paul Magnette (texte)

 

Le flyer avec le programme se trouve ici.

 

EN PRATIQUE

 

Biographie des orateurs

  • Friedrich Hinterberger | Friedrich Hinterberger (1959) est le président fondateur du SERI. Il a fait des études d’économie nationale à l’Université Johannes-Kepler de Linz. De 1985 à 1991, il a été collaborateur scientifique à l’Université Justus-Liebig de Gieβen. Depuis 1985, il enseigne dans des universités en Autriche et à l’extérieur. De 1993 à 2000,  il a dirigé le groupe de travail d’économie écologique et de politique écologique économique au Wuppertal Institut für Klima, Umwelt, Energie. Depuis 1999, il est le président fondateur du Sustainable Europe Research Institute. Il est membre de la section autrichienne du Club van Rome. Domaines de travail: économie écologique, scénarios pour des économies et des sociétés durables, recherche d’une qualité de la vie. 
  • Peter Paul van de Wijs | Peter Paul van de Wijs est Managing Director du Communications and Business Role Focus Area au World Business Council for Sustainable Development. Il a une formation en communication, et il a étudié aux Pays Bas, au Danemark, et aux Etats Unis. Au préalable, il a occupé différentes fonctions au WBCSD , principalement auprès de Dow Chemical Company. Il a beaucoup d’intérêt pour et une longue expertise dans la durabililté dans un contexte d’entreprise, entre autres sur le plan du rapportage et de la gesion de l’eau.
  • James Howard | James Howard travaille pour ITUC,  l’International Trade Union Confederation. Il est directeur du département politique économique et sociale  de l’ ITUC. Il a étudié à l’Université d’Essex. Dans son travail à l’ITUC, il s’occupe de divers thèmes  lies à la globalisation, tels que: coopération économique mondiale,  commerce international et WTO, et l’impact sur les normes de travail internationales, politique de développement durable et travail digne, analyse des institutions financières internationales. 
  • Janez Potočnik | Janez Potočnik (1958) est commissaire européen à l’environnement. Il vient de  Slovénie, où il a obtenu un doctorat en sciences économiques à l’université de  Ljubljana. Il a travaillé en tant que chercheur et professeur dans cette université, et a été entre autres directeur de l’Instituut pour l’analyse macro-économique et le développement. Il  a été impliqué dans les négociations d’adhésion de la Slovénie à l’UE, et a été ministre du gouvernement slovène. Entre 2004 et 2010, il a été commissaire pour la science et la recherche, et depuis 2010, il est commissaire à l’environnement.  Dans cette fonction , il est responsable entre autres de la Resource Efficiency Flagship Initiative.
  • Paul Magnette | Paul Magnette (1971) est ministre du climat et de l’énergie dans le gouvernement fédéral, et est en cette qualité compétent pour le développement durable. Il a étudié les sciences politiques, les relations internationales et les études politiques européennes ; il est docteur en sciences politiques (ULB).  Il a travaillé en tant qu’aspirant au FNRS et professeur de sciences politiques à l’Institut des Etudes européennes de l’ULB. Il a été ministre de la santé publique, de l’action sociale et de l’égalité des chances dans le gouvernement wallon, et est devenu ministre fédéral du climat et de l’énergie en décembre 2007.
  • version pdf biographie

 

Information de base