FRDO CFDD

CONSEIL FÉDÉRAL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Prix DD pour la presse 2010 | 27 octobre 2010

Start date / end date: 
27/10/2010 - 13:15

Remise des Prix ‘développement durable’ pour la presse  - CFDD

Aujourd’hui, le Prince Philippe a remis les premiers “prix développement durable pour la presse - CFDD ” à la Bibliothèque Royale de Belgique. Les lauréats :

Journalistes francophones:  

  • Christine Scharff et Alexandre Beauchamp (L’Echo) avec « Mesurer le bonheur »   
  • André Ruwet et ses collègues de Imagine (demain le monde) avec
  • « 100 manières d’agir face au changement climatique»

Journalistes néerlandophones:

  • Kim Van de Perre (De Morgen) avec “Nog 38 jaar en er zit geen vis meer in de zee”
  • John Vandaele (MO Magazine) avec “Het woud is Congo’s grootste armoedebestrijder”

Le prix de la presse du CFDD est alternativement décerné à la presse écrite (magazines, presse périodique, et par la suite, aussi les publications internet) et aux médias audiovisuels (télévision, radio, vidéo).  Cette première édition (2010) récompense des produits de la presse écrite: un article ou une série publié(e) au cours de la période du 30 septembre 2009 au 30 septembre 2010, en français ou en néerlandais.

Le prix couronne chaque année des produits journalistiques qui ne répondent pas seulement aux critères de qualité relatifs à la forme et au contenu, mais témoignent également d’une vision du développement durable.
Ceci implique qu’une problématique soit abordée sous ses angles économiques, sociaux et environnementaux, tenant également compte de l’aspect mondial et de la perspective à long terme, là où cela s’avère possible.
Les sujets des contributions journalistiques peuvent être très divers et concerner par exemple l’énergie, la mobilité, le logement, l’économie, l’aménagement du territoire, les finances, l’emploi, l’environnement, la pauvreté, le climat, l’alimentation, le tourisme…

Les lauréats sont nominés par un jury composé de spécialistes de la communication des organisations membres du conseil. Ils reçoivent une somme d’argent ainsi qu’un trophée : une œuvre d’art originale et durable.

Vous trouverez plus d’information sur ce Prix et le règlement sur notre site www.cfdd.be

 

Annexe: extrait du rapport du jury 2010:

Pour les journaux francophones :

-    Premier prix ex aequo : L’article publié dans L’Echo du 3 juillet 2010 par Christine Scharff et Alexandre Beauchamp, intitulé « Mesurer le bonheur ».  Le jury apprécie particulièrement l’originalité du sujet (l’indicateur de « bonheur national brut » utilisé au Bhoutan), les aspects de développement durable abordés dans l’article, comme une certaine décroissance, qu’on évoque sans la nommer, l’aspect mondial, la protection de la nature et de la culture...

-    Premier prix ex aequo :  La série d’article publiée par André Ruwet et ses collaborateurs dans « Imagine demain le monde » de septembre et octobre 2010, avec pour thème : « 100 manières d’agir face au changement climatique. »
Le jury trouve les articles en question excellents, parce qu’ils abordent le nouveau paradigme du développement durable  et décrivent les leviers du changement de manière concrète. L’approche est originale, elle reflète un bel effort éditorial. Pour le jury, ce n° du magazine, et toute l’équipe qui a participé à cette série d’articles méritaient d’être promus.

Pour les journaux néerlandophones :

-    Premier prix ex aequo :  L’article « Nog 38 jaar en er zit geen vis meer in de zee », publié par Kim Van de Perre dans De Morgen le 13 février 2010 donne un bon aperçu du problème, et est tres accessible, original dans sa présentation. C’est un article engagé, qui traite d’un problème important de DD,  et contenant des arguments pour et des arguments contre. Des aspects socio-économiques sont évoqués, et une partie est dédiée aux consommateurs.

-    Premier prix ex aequo :   L’article “Het woud is Congo’s grootste armoedebestrijder”, publié dans MO Magazine en octobre 2009 par John Vandaele a fait l’unanimité: il s’agit d’un reportage bien construit et didactique, dans lequel toutes les dimensions du développement durable sont présentes, y compris l’aspect mondial, et ce d’une manière cohérente. L’article est bien clair, et très lisible.